mercredi 2 mai 2012

Deux jours à Strasbourg

Avril 2012



Un temps toujours bien tristounet et glacial pour visiter Strasbourg. Mais quelle belle ville !
Il y a à la fois une profusion de bâtiments intéressants, et pour le flâneur, quantité de rues aux maisons à colombages, de petits havres de paix et de verdure, des canaux... Nous y retournerons !


Le quartier de la petite France
attire les touristes, et un bello ragazzo en profite pour tirer le portrait de sa bella ragazza.
Sur le parvis de la cathédrale, la maison Kammerzell (celle qui est très sombre) abrite un restaurant où nous avons mangé une choucroute au poisson d'anthologie.


Faut-il présenter le parlement européen ? Il est possible d'y pénétrer et d'assister aux débats dans l'hémicycle, moyennant quelques contrôles dignes du check-in dans un aéroport américain.
Un point presse adossé contre le mur extérieur de l'hémicycle. Il est interdit de photographier dans l'hémicycle, et de nombreux appariteurs et apparitrices y veillent. Enfin, disons qu'il est interdit de se faire prendre à photographier... Que voit-on sur ces non-photos ? Pas grand monde en tout cas. Ce doit être déprimant pour les orateurs de parler devant une trentaine de personnes dans un amphi de près de 1000 places.
La cour intérieure.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire